Présentation de la responsable périscolaire

25 Août. 2022 | Mairie

Pouvez-vous vous présenter ?
« Je m’appelle Nathalie Carrons, originaire du Finistère je suis arrivée en Ille et Vilaine en 2003 pour entrer en formation d’animateur socioculturel à l’IUT de Rennes. Cette formation m’a permis de découvrir les multiples possibilités qu’offrent ce métier lors de stages, de conduite de projets ou de bénévolat pour différentes structures ou associations et auprès de publics variés. Suite à ce DUT j’ai souhaité me spécialiser dans le domaine de l’enfance et me suis tournée vers une licence de sciences de l’éducation. J’ai ensuite travaillé en tant qu’animatrice puis responsable périscolaire et extrascolaire durant une quinzaine d’années avant d’arriver à Maxent. »

Qu’est-ce qui vous a incité à postuler à la mairie de Maxent ?
« Je travaillais depuis une dizaine d’années pour la même commune et je ressentais le besoin de changer, d’évoluer. Je souhaitais mettre à profit d’une autre collectivité les compétences que j’avais pu acquérir jusqu’ici. Et surtout je souhaitais postuler dans une petite commune pour y retrouver plus de proximité avec les élus, collègues, familles et enfants. Les missions citées dans l’annonce correspondaient totalement à mes attentes et compétences. »

Quelles sont vos fonctions ?
« Je suis recrutée en tant que responsable du service périscolaire. J’organise les différents temps d’accueil des enfants (garderie du matin et du soir et temps méridien). J’encadre l’équipe, je les accompagne dans la mise en place de projets d’animation. Je fais le lien entre les élus, agents, enseignants, familles et enfants. Mon rôle sera de développer le service, travailler sur des objectifs pédagogiques avec l’équipe afin de proposer des temps d’accueil de qualité aux enfants. Je suis aussi chargée d’animer le Conseil Municipal des Jeunes, j’accompagnerai ces jeunes dans la mise en place de leurs projets. »

Avez-vous déjà pensé à des innovations concernant le périscolaire ?
« J’ai pensé à plusieurs projets, j’aimerais travailler avec l’équipe sur la mise en place d’une étude surveillée en garderie du soir. Je souhaiterais mettre en place des « boites à jouer » sur le temps méridien, ce sont des malles remplies d’objets de récupération qui permettent aux enfants de développer leur créativité et leur imagination. J’aimerais également travailler sur l’aménagement d’espaces d’activités autonomes dans les locaux et dans la cour de la garderie. Nous intègrerons les enfants à notre réflexion, nous souhaitons les mettre au cœur de nos projets. »